Note de politique générale

 

Note de politique générale de la législature 2013-2018
(adoptée par le Conseil communal en sa séance du 28 mars 2013)

 

  

Professionnaliser la gestion communale, se doter d’une vision à moyen terme, fédérer et articuler les plans et programmes existants, améliorer le dialogue avec les citoyens, les entreprises et le monde associatif local, planifier et prioriser les ressources (humaines, logistiques, financières), impliquer et motiver les agents communaux…voilà le défi que nous voulons relever pour accompagner les personnes à chaque étape de leur vie.

C’est pourquoi nous voulons travailler avec un nouvel outil d’anticipation, de cohérence et de gouvernance, traduction de la politique communale, le Programme Stratégique Transversal communal. Celui-ci devrait nous aider à mieux rencontrer les besoins de développement à moyen terme.

Le Plan Stratégique Transversal articule sa structure autour de plusieurs questions. Un constat, tout d’abord : où en sommes-nous ? Une stratégie ensuite : vers quoi voulons-nous évoluer, que voulons-nous changer et que voulons-nous garder ? Mais c’est aussi un programme d’actions : quelles actions pour rencontrer les objectifs, avec quel budget, selon quelles priorités ? Il devrait voir le jour dans le courant du mois d’octobre.

Le PST comporte un volet interne « administration générale » qui concerne l’organisation interne de la commune et un volet « développement des politiques » comportant les différentes actions que la commune entreprend dans tous les domaines de son action ». Il est évident qu’outre la continuité des travaux et des projets déjà engagés, il nous faudra travailler sur la mobilité, le logement, la communication, la sécurité, le développement durable et mieux encadrer nos aînés et la petite enfance.

Nous allons être confrontés à une législature qui ne sera pas facile, la crise aura des répercussions sur les dépenses du CPAS, la réforme des pensions des agents communaux et de la police va peser sur notre budget, la réforme incendie va aussi avoir des répercussions sur nos finances. Il va donc plus que jamais falloir être attentifs à nos dépenses, notre mode de fonctionnement mais cela ne doit pas nous empêcher d’avoir des projets nécessaires à la communauté comme le soutien aux aînés et à la parentalité mais aussi des projets générateurs d’emplois ou d’économies comme le logement pour jeunes, les agents de développement local ou la chasse aux gaspi au niveau énergétique. Il nous faudra aller chercher le plus de subsides possibles pour réaliser les projets et ne pas alourdir la charge de la dette.

 

Lignes de conduite pour la législature 2013-2018  dans les différents domaines

 

Au niveau des travaux

 

Durant la précédente législature, bon nombre de projets de travaux ont été initiés. Au cours des deux mois qui ont suivis la mise en place du nouveau conseil communal, certains sont revenus des différents cabinets ministériels avec la signature du ministre compétent. Nous allons enfin pouvoir concrétiser les différents travaux prévus, que ce soit au plan triennal, au droit de tirage, dans le cadre du PCDR ou encore par l’intermédiaire d’Infrasport. Réfection de voiries, égouttages, réfection de trottoirs, créations de salles de villages, extension du hall de sports, aménagements divers…  tant de travaux subventionnables qui amélioreront le quotidien de nos concitoyens et qui constitueront nos priorités pour ces années à venir. 

L’actuelle majorité s’engage à trouver, là où cela est possible, les différents subsides afin de concrétiser nos projets dans l’ensemble des villages de l’entité. Nous serons vigilants aux coûts de ces travaux, c’est pourquoi nous établirons prochainement les priorités et nous solliciterons les différents ministres pour l’octroi des subsides.

 

Au niveau économique 

 

L’extension de la zone d’activité économique est lancée. Tous les emplacements sont vendus ou sont sur le point de l’être. Le Collège veut être un partenaire particulier dans les discussions avec Idélux et les pouvoirs compétents pour l’extension de ce projet, notamment au niveau des modifications du plan de secteur. 

Le Collège souhaite également inciter l’installation ou la création d’entreprises et de commerce sur la commune. Pour ce faire, nous étudierons les possibilités d’aides administratives accordées en priorité aux entreprises créatrices d’emplois sur la commune.

Nous étudierons en outre la possibilité de mettre en place une ADL, source de dynamisation de l’économie locale. Des subsides sont à la clé, nous envisagerons la situation la mieux adaptée pour notre commune, à savoir un partenariat avec une commune voisine ou une ADL propre à Wellin.

 

Au niveau de la communication 

 

Au soir des élections, la nouvelle majorité a décidé de mettre en place un échevinat de la communication. Nous veillerons à entretenir une communication claire, précise et répondant aux attentes des habitants de notre commune. Que ce soit par l’intermédiaire des bulletins communaux ou du site internet de la commune, nous voulons informer la population de Wellin de toutes les activités ou autres qui font vivre notre belle commune. Cela se fera notamment par une publication plus régulière et plus fréquente du bulletin communal et un site internet régulièrement mis à jour. Nous souhaitons d’autre part laisser la parole aux différentes associations qui rendent notre commune si dynamique. 

Une réflexion aura également lieu quant à la publication des différents toutes-boites et autres publications émanant de la commune. Nous souhaitons en effet qu’une certaine uniformité se retrouve dans l’ensemble de nos informations aux citoyens.

Très prochainement, le Collège mettra en place des permanences afin d’être attentif aux attentes de nos administrés. A raison d’un samedi matin par mois, la Bourgmestre ou un échevin sera à votre écoute et se fera le relais de vos questions ou demandes au niveau du Collège.

D’autre part, nous mettrons en place une Journée d’accueil pour les nouveaux habitants. Un moment privilégié pendant lequel les différents services présents sur notre commune seront présentés aux nouveaux wellinois et durant lequel nous aurons l’occasion de faire connaissance.  

 

Au niveau de l’environnement et du  développement durable.

 

Nous entendons mener une politique proactive dans le cadre d’une maîtrise énergétique au sein de la commune :

 

Voici  les 5 axes du règlement de primes à l’énergie autour desquels nous comptons développer  notre politique de maîtrise énergétique :

- Adoption d’un règlement primes à l’énergie destiné plus spécifiquement aux particuliers et visant à l’amélioration de la performance énergétique des logements.

- Mise en place d’un règlement de primes à l’énergie visant à l’amélioration de la performance énergétique des PME.

- Une démarche proactive sur le plan social visant à la lutte contre la précarité énergétique (micro-audits énergétiques et accompagnement).

- Une démarche d’URE (Utilisation rationnelle de l’énergie) et de performance énergétique des bâtiments communaux.

- La prise en compte de l’énergie dans les domaines de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire (localisation des activités, mobilité, …). 

 

Nous entendons également développer un réseau chaleur alimenté par une chaudière à plaquettes de bois au départ des halls omnisports et de voirie. Ce projet générera des économies importantes et permettra une réduction sensible des rejets de CO2. Ce réseau ne sera bien sûr possible qu’en partenariat avec le privé.

Nous mènerons également au sein de la commune des campagnes d’information et de sensibilisation sur le développement durable afin de donner à chacun, par des petits gestes concrets, la possibilité d’être un acteur de développement durable.

En collaboration avec les citoyens, nous souhaitons réfléchir à la faisabilité d’un projet  wellinois d’éolienne citoyenne afin de tendre vers une autonomie énergétique d’origine durable.

 

Au niveau  eaux, forêts et agriculture.

 

Nous entendons bien entendu poursuivre les mesures visant  au retour à l’équilibre gibier/forêt.

Pour atteindre cet objectif, nous établirons le prochain cahier des charges des locations de chasses en 2017 en tenant compte du nécessaire équilibre entre toutes les parties, dans l’intérêt commun avec la volonté ferme de « pacifier » de manière durable un secteur souvent sujet à tensions.

En partenariat avec les agriculteurs, nous souhaitons réfléchir au développement de circuits courts mettant en valeur leur savoir-faire et leurs productions dans le cadre d’une agriculture raisonnée.

Nous entendons bien entendu poursuivre les travaux prévus dans le cadre du contrat rivières.

Nous comptons mettre en place les moyens nécessaires à une gestion durable de notre forêt, principale réserve naturelle et économique de la commune, indispensable ressource financière des générations passées, actuelles et futures.

 

Au niveau de l’urbanisme et de la  mobilité.

 

Nous réfléchirons à l’opportunité de la création d’une CCAT dans le but de la création d’un Règlement Communal d’Urbanisme simplifié qui ne soit pas une contrainte en plus des règlements existants, mais bien un outil simplifié du développement urbanistique communal et peut-être une première étape vers un schéma de structure si celui-ci apporte un plus à une gestion communale d’aménagement du territoire.

Nous proposerons également l’aménagement de voies lentes favorisant une mobilité douce sécurisée pour des liens entre les villages de l’entité.

Nous avons également la volonté de sécuriser les carrefours et endroits qui posent problème d’un point de vue sécurité sur la commune de Wellin, via un plan global de sécurisation en collaboration avec l’IBSR.

Nous recherchons également un partenariat public et/ou privé pour l’acquisition des anciens établissements Gilson dans le cadre d’un projet de restructuration du site en habitat durable qui pourrait être le cœur de la commune (crèche, commerces circuits courts, logements …).

Afin de combattre l’exode de nos jeunes, nous envisageons l’acquisition et la transformation des anciennes maisons de la gendarmerie. Nous mettrons à disposition des jeunes couples de l’entité des « logements tremplins » afin de leur permettre de démarrer dans la vie en l’attente de leur achat ou construction sur la commune de Wellin.

 

Au niveau de l’enseignement et de l’extrascolaire.

 

Nous avons la volonté d’introduire des activités à la fois ludiques et instructives du type « Ça passe par mon école » pour une sensibilisation des enfants dès le plus jeune âge   aux attitudes responsables à avoir dans le cadre d’un développement durable qui passe par des petits gestes quotidiens, souvent peu contraignants et libérateurs.

Nous rechercherons également, en collaboration avec les enseignants, un partenariat avec une école néerlandophone pour la mise la mise en place d’échanges courriers/mails réguliers suivis d’une rencontre annuelle des enfants des 2 écoles. Visite en Flandre une année pour nos élèves et accueil des élèves néerlandophones l’année suivante, par exemple.

Nous maintiendrons bien entendu le plus grand encadrement possible pour nos enfants à un prix démocratique dans le cadre des plaines de vacances.

Nous encouragerons une collaboration et un partenariat renforcés  entre les écoles des trois réseaux, par exemple pour une journée d’activité formative et récréative qui pourrait être annuelle, ainsi que dans des domaines qui permettraient des économies d’échelle.

Nous entendons redonner au Conseil Communal des Enfants toute la place qu’il mérite, c’est-à-dire celle d’un acteur à part entière du système démocratique local, initiateur de projets communaux dans l’intérêt des jeunes.

 

Au niveau du tourisme 

 

Le tourisme est un vecteur de développement économique, la Commune de Wellin doit développer ses qualités en partenariat avec les commerçants locaux afin de faire connaître nos produits de terroir lors de promenades thématiques. L’objectif est ainsi de développer des circuits de balades ou sentiers de marche tout en mettant l’accent sur une communication adéquate à l’air du temps : site internet, face book…

Nous veillerons à optimaliser le partenariat avec la Maison du Tourisme de la Haute Lesse notamment via la problématique de l’entretien des chemins balisés et du site internet.

Une réflexion globale sur le bureau de l’Office du Tourisme sera définie afin de proposer une permanence régulière dans un lieu adéquat.

 

Au niveau du sport

 

Lors des 3 dernières années, le sport ne s’est guère développé sur le territoire communal, c’est pourquoi, nous proposons de faire reconnaître le Complexe Sportif par la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de bénéficier de subsides nouveaux pour l’engagement d’un coordinateur sportif afin d’organiser des stages sportifs communaux et des activités avec les écoles.

Le projet de l’extension du hall va parvenir à la signature ministérielle. Dès que la promesse de subside sera accordée, les travaux démarreront afin de permettre aux différents clubs concernés de pouvoir se développer.  Le trophée du mérite sportif sera remis sur pied et une réflexion quant à l’organisation de la cafétaria du hall et des subsides aux clubs seront proposées à la Commission des sports de la Commune. Nous réfléchirons également à l’organisation d’une « bourse d’échange d’équipement sportif » à l’attention des familles.

 

Au niveau des seniors

 

La Commune de Wellin est consciente de l’importance de nos seniors (environ 30% des personnes de la commune ont plus de 60 ans !)  C’est pourquoi, le Collège communal souhaite encourager et développer différentes activités culturelles pour leur bon développement en s’associant pleinement à la Commission Consultative Communale des Ainés. Toute forme de partenariat sera à l’étude et notamment avec la Maison de l’Accueil Communal des Ainés et le Val des Séniors de Chanly. Nous envisageons également d’organiser des manifestations intergénérationnelles avec les écoles de l’entité.

Pour la Maison d’Accueil Communautaire des Aînés, l’objectif est de pérenniser ce service en partenariat avec le CPAS en trouvant toutes les formes de subsides.

 

Au niveau de la petite enfance 

 

La petite enfance est un secteur très important qui doit être développé en pensant au long terme. Nous  allons créer un groupe de réflexion dans l’optique de créer une Crèche communale d’accueil de la petite enfance (CCAE) en intégrant le Plan Cigogne III de la Région wallonne et en partenariat avec l’ensemble du monde la petite enfance. 

Nous poursuivrons l’accueil du car ONE et des animations spécifiques telles que le  massage bébé, des conférences et activités pour les parents avec la Commission de la petite enfance.

 

Au niveau de la culture.

 

Afin de mettre en valeur les différentes infrastructures communales (Maison des Associations et salle de Lomprez…), nous allons créer une Commission « culture » dans le but d’organiser différentes animations (la biennale des artistes wellinois, une fête de la musique…) et de rassembler les divers acteurs de la vie culturelle de la commune (théâtre, peinture, musique, les 3 chorales, bibliothèque, l’espace public numérique,…).

La Bibliothèque communale devrait se développer via une reconnaissance en tant que bibliothèque communale  ce qui permettrait  une ouverture plus importante des heures de la bibliothèque (21h/semaine)  grâce à l’obtention de subsides pour le personnel adéquat.

Dans le cadre d'un développement de la culture au niveau de la Haute Lesse, nous envisageons la création un centre culturel local en partenariat avec les communes de Daverdisse, Tellin, Libin et Saint-Hubert avec en appui la Maison de la Culture Famenne-Ardenne Famenne. Tout ceci en ayant une aide substantielle de la de la Communauté Française et de la  Province de Luxembourg.

 

En conclusion, il nous faudra faire une lecture transversale de tous les dossiers, fédérer des partenariats porteurs au niveau local et favoriser une dynamique ainsi lancée au sein

même de l’administration communale.

Nous voulons aussi être à l’écoute de toutes les propositions constructives de l’opposition… et de toutes les bonnes volontés pour mener à bien notre tâche au service de la communauté.

 

 

Actions sur le document